Les cambrioleurs ne sont pas toujours soigneux, voire carrément vandales. C’est ainsi que les cambrioleurs d’un de nos clients ont systématiquement tagués toutes les surfaces: murs, plafonds,planchers de l’appartement qu’ils ont « visité » après effraction (voir photos)

Les conditions générales de la compagnie AMF mentionnent que le vandalisme est une cause de sinistre garantie. Mais une demi-page plus loin, la dernière ligne des exclusions précise que les tags ne le sont pas.

A noter que tous les agents d’assurance AMF vous confirment (verbalement) que les tags extérieurs ne sont pas pris en charge, mais que les tags intérieurs le sont.

Visiblement, la partie de la compagnie qui procède à l’indemnisation sinistre n’applique pas les mêmes règles : en témoigne la lettre refusant la prise en charge de ces dommages.

Nous apprécions à sa juste valeur le lapsus (une négation omise) qui tendrait presque à faire croire que la prise en charge est acceptée, alors qu’elle est explicitement refusée à la ligne suivante :  » ..nous (ne) pouvons intervenir…. »

in sed fringilla mi, nunc Phasellus sem, facilisis at