prenez tout d ememe Un sinistré incendie est invité à signer sa lettre d’acceptation, envoyée chez l’agent d’assurance.

Ce dernier lui tend la feuille, mais c’est pour signature immédiate, pas question de l’emporter pour étudier la proposition de la compagnie à tête reposée.

Le sinistré se méfie et nous appelle.

Il a bien fait.

Car il semble bien que la lettre en question comportait un codicille singulier qui déléguait l’indemnité de reconstruction à une entreprise agréée.

Or, la construction initiale ayant été faite sans permis, (c’est une construction sauvage) jamais l’entreprise n’aurait reconstruit sans permis de construire….

…et donc jamais l’assurance n’aurait eu à verser l’indemnité de reconstruction. Là était l’astuce.

S’il avait signé, le sinistré n’aurait pas touché l’indemnité de reconstruction de sa maison.

Grâce à nous, le sinistré a finalement touché la partie dite immédiate de l’indemnité soit environ 100.000 €. Il touchera le l’indemnité dite différée (environ 25.000 €) s’il reconstruit et donc s’il obtient un permis de construire.

Alors, y a t’il eu tentative d’escroquerie ou voyons nous le mal partout ? A vous de juger.

Alors si l’on vous tend un papier à signer sans vous laisser le temps de la réflexion…

prenez quand meme ce temps de réflexion…

… et appelez nous !

in dolor id, ut sit elit. nunc et, Aliquam non