En effet, lors d’un sinistre incendie, (inondation …..) lorsque vous avez du mobilier ou des vêtements endommagé, ne jetez rien avant d’avoir reçu l’indemnisation de la compagnie d’assurance. Car même si les experts on déja constaté, ils peuvent (parfois) revenir en arrière. Et si vous n’avez que des photos prises à cette occasion, il n’y aura plus de constatations matérielles possibles et il sera très difficile de réétablir votre bonne foi.

Nous l’avons encore constaté récemment sur un sinistre: missionné tardivement par le sinistré, qui, croyant à un accord avec les experts présents avait jeté des vêtements irrécupérables, fort du fait qu’il avait des photos, à été fort surpris qu’on nous oppose « vous, vous n’avez rien vu, vous n’étiez pas la avant » lors d’une contradictoire. Mauvaise foi ? Probablement, mais comment le prouver ?

cf notre post : les réunions d’expertise sinistre sont contradictoires

Donc tout garder,

Au pire, mettre les éléments endommagés et irrécupérables en sacs plastiques (sacs poubelle) et garder les sacs sur le lieu du sinistre (balcon, garage, hangar, cour, jardin, ….) abrités de préférence.

Curabitur venenatis, tempus ut Aenean Aliquam felis dapibus